vendredi 22 janvier 2010

"Le socialisme peut-il renaître ?"

.

.

.
"Le socialisme peut-il reanître ?", c'est le dossier spécial du numéro de février de Philosophie Magazine.
Je vous recommande de lire ces 22 pages, pour ses analyses philosophiques, sociologiques et pour ses références historiques...
.
Résumé de la première partie :
.
L'échec du libéralisme économique n'a pas entâché sa crédibilité et son pouvoir de séduction, y compris chez les classes populaires, qui en sont pourtant les premières victimes.
.
C'est que le Socialisme n'est plus attractif, pour plusieurs raisons :
.
- le consumérisme moderne s'accorde mal d'une culture de "l'effort" (impôts, éducation, culture, ...), jugée anachronique dans la "surprise-partie du marché global".
.
- l'individualisme de masse a érodé le désir de "faire société" : "l'Autre n'est plus appréhendé comme un compagnon de route, mais comme une menace".
.
- les élites de gauche (souvent intellectuels, citadins, libertaires, créatifs et nomades) ont méprisé les ouvriers et les ruraux, qui se sont sentis trahis.
.
- l'"Etat Providence" n'est plus considéré comme un système juste : "ce ne sont plus les capitalistes qui s'enrichissent sur le dos des prolétaires, mais les pauvres qui vivent aux crochets des riches, grâce à la manne que leur alloue l'Etat fiscal".
.
- le credo productiviste colle à la peau du Socialisme, issu de la première révolution industrielle. C'est pourquoi il n'a pas clarifié ses rapports avec l'écologie.
.
"S'il ne se donne pas un sujet historique de grande ampleur, s'il ne modifie pas sa conception du travail et de la société, s'il ne propose pas un grand projet messianique qui ne serait plus la libération du prolétariat mais la préservation de la Terre et de la conscience humaine, il y a peu de chance que le Socialisme renaisse."
.
La suite du dossier :
.
- "les socialistes proposent toujours le sacrifice" (par Raffaele Simone)
- "Généreuse généalogie" (arborescence historique et idéologique du socialisme)
- "Une utopie nommée camping" (par Gerald Allan Cohen)
- "Intellos ch. politiciens dyn. ouverts & motivés" (les think tanks - "boîtes à idées" - de la gauche)
- "Il faut armer spirituellement la gauche" (interview de haute volée de Vincent Peillon)
- "A quand le grand soi ?" (vers un socialisme qui offre à chacun la réalisation de soi).
.
Illustration : Rembrandt van Rijn - Resurrection du Christ (1635) - cliquez pour agrandir
A l'époque baroque, l'inclassable et génial Rembrandt traite le sujet avec une modernité iconoclaste. Jésus, au lieu de sortir de son cercueil comme un "diable en boîte", a l'air de se réveiller tranquilement d'un long sommeil (comme la "Belle au bois dormant"). Incroyablement, il a besoin d'un ange (personnage principal !) pour sortir de l'endroit où on le croyait mort. Autre étrangeté : les soldats romains, au lieu de dormir pendant ce miracle, sont réveillés et violemment bousculés par le renversement du couvercle.

2 commentaires:

Emmanuel Mousset a dit…

Je constate que tu as de bonnes lectures.

TD a dit…

Emmanuel, je suppose que tu as déjà acheté le magazine ?
Personnellement, je ne regrette pas, rien que pour l'interview décapante de Peillon !