mercredi 30 décembre 2009

Ma mauvaise conscience de Droite

.

.
Je passe des vacances en famille. L'un de ses membres, qui m'est cher, est un ancien sympathisant socialiste que le temps et les déceptions ont fait passer du côté d'une Droite très à droite.
Indépendamment de ses qualités humaines, il fut un temps où son discours politique me mettait hors de moi. Aujourd'hui, par un complexe paradoxe, j'arrive souvent à le comprendre... bien que mes idées politiques restent contraires aux siennes, plus que jamais.
Il faut dire qu'il est très bien informé de l'actualité politique : impossible de balayer ses arguments d'un revers de la main, comme s'il s'agissait de "politique de comptoir".
D'autre part, je crois qu'un militant de Gauche se doit de comprendre, précisément, comment on peut voter à Droite (ou à l'Extrême-Droite), quand on n'est ni riche, ni habitant d'une contrée "métissée".
.
En synthèse, ce parent peut démontrer de manière convaincante, qu'une politique qui ne prendrait pas la Nature comme modèle, va forcément vers la décadence :
- Le nivellement par le bas, conséquence de la régulation économique.
- L'assistanat et la multiplication de la misère, conséquence de la solidarité envers les plus faibles (chômeurs, handicapés, ...).
- La perte de l'identité et le risque de futures guerres civiles, conséquences de l'ouverture des frontières et des métissages.
- Le populisme et l'influence politique démesurée des "groupes de pression", conséquence de la démocratie.
.
Au contraire :
- Seul le libéralisme économique le plus "sauvage" nous permettrait de lutter à armes égales contre les chinois. En clair : les français sont trop payés et trop bien protégés (sécurité sociale, allocations, RMI, sécurité de l'emploi des fonctionnaires, ...).
- Seul le refus de toute immigration mettrait un frein à une "invasion" de l'Islam ("religion de conquête, comme le christianisme"), source de futures Guerres Civiles de Civilisations, comme ce fut le cas au Liban.
- Seul un Etat souverain et "autoritaire", pourrait mettre un terme à l'ingérence de l'Europe et au lobbying des différentes organisations gauchistes (syndicats, presse, droits-de-l'hommisme, droits des enfants-rois, "sectes" écologistes, etc), communautaristes (droits des gays, des immigrés, des handicapés, etc) ou moralistes (anti-bouffe, anti-tabac, anti-alcool, etc), qui imposent la "pensée unique" à des dirigeants impuissants.
.
C'est un modèle de société cohérent, qui ressemble à du Thatchérisme mêlé de Poutinisme, en plus radical...
Il a cependant une faille : à aucun moment, ce parent ne veut remettre en question le montant de sa retraite de fonctionnaire...
.
Illustration : DUCCIO - Tentation sur la montagne (v. 1310)
NB : le diable représente (ironiquement) les idées de droite, mais surtout pas mon parent !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je l'ai reconnu.... Tu prends des risques....

A+
Eric Duflot

TD a dit…

Je risque quoi ?
Je n'écris rien de désobligant : je précise qu'il m'est cher, qu'il a des tas de qualités (en particulier : la générosité pour ceux qu'il aime).
Et surtout, je ne le juge pas. J'avoue même qu'il est souvent convaincant (notamment sur les diagnostics) !

Depuis le temps que j'écoute ce parent, j'avais vraiment envie de faire cet article.
C'est fait... Ca me fixe les idées et ça m'aide à comprendre.

Anonyme a dit…

Ah la famille !

Emmanuel Mousset